Compiègne second tour des interclubs – 22 mai 2016

Nous nous sommes déplacé avec le S2A à Compiègne il y a 8 jour pour participer au second tour des interclubs.

Retour sur le second tour des interclubs
Ma première pensée est pour Benjamin Rubio , blessé et opéré et dont attend le retour avec impatience. Il nous aurait été bien utile hier . Bon courage à lui.
Doris Spira est un chef d’ orchestre magnifique. Ses qualités d’organisation et d’improvisation sont remarquables et nous, au Vendenheim Athlé, somme bien placés pour en parler. Ce déplacement a été extrêmement agréable (sauf le tarot dominé par Caroline El Himer qui ne laisse aucune chance aux autres!)
Sur le plan sportif, les élites du S2A étaient, une fois de plus fidèles au RV,
Que ce soit Céline Distel créditée d’un bon chrono qu’elle voudrait bien sur très vite meilleur pour se rapprocher de Rio, Benjamin Compoaré qui s’est encore dévoué pour doubler poids et longueur avec toujours autant de talent, Mélanie Stotnik qui a acceptée de doubler hauteur et 100m, Driss El Himer toujours aussi fringant et performant , ou encore Mohamed El Bouhadjaji à la recherche du grand chrono qu’il va faire très vite au vu de ses dernières sorties, ils ont tous été à un bon voire très bon niveau. Mais de nombreux autre athlètes l’ont été également. Caroline El Himer et Amélie Mettler sur le 1500m, Elise Pollini et Chloé Gundermann sur le 800m, tous les coureurs de vitesse dans leur ensemble . Nos perchistes ont également été performants à l’image de Maeva Alves ou Alice Hansman, Nos lanceurs également ont fait leur job en rapportant de précieux points au club . Yomba Valentin a lancé le marteau à 51m, et Joséphine Koffler à 44 m chez les filles. Même nos marcheurs, loin des spécialistes (coureurs pour certains et qui devraient être disqualifiés sans autre forme de procès) ont très nettement amélioré leurs chronos du premier tour. Je note également le bon chrono sur le premier 400m de la jeune Delphine Pouillot , plongée dans le grand bain sur une spécialité loin d’être la sienne et le retour de blessure gagnant de Florian Filippi qui descend très largement sous les 9′ (8’51 ») au 3000m.
Seule la malchance du faux départ sur le 110m haies , puis de la blessure grave de Younes Idris à la hauteur qui nous prive à lui seul de près de 2000 points!, mais ce qui est bien plus grave et qu il sera absent aux prochains J. O.,, celle de Farot Djulian, claqué à 10m de la ligne d’arrivée, et les rares contre performances enregistrées ont transformé une possible montée en probable descente. Il aura fallu des très gros relais 4 x 100 et 4x 400 chez les filles et chez les garçons pour ne pas être pris dans la spirale de la descente; Les relais reflètent la santé d’une équipe. Ceux du S2A sont extrêmement solides et…encore bien perfectibles.
Au Vendenheim Athlé, en dehors du bon chrono enregistré par Elise Pollini sur le 800m, on notera le record personnel encore une fois de Joël Loos sur le 1500m, les dépannages sur le 400m haies (distance très difficile et sur laquelle peu de coureurs veulent s’y risquer), de Emilien Marchet qui va retrouver très vite le 800m, sa distance de prédilection et de David Nuss qui, pour une première, s’en est parfaitement tiré. Bravo et merci à eux. Nadi Nabil a également amélioré son chrono de près de 20 sec sur le 3000m steeple par rapport au 1er tour. Avec un deuxième tour sans problème, ce sont près de 3000 points qui auraient été rapportés en plus. Comme quoi une montée ou une descente tiennent à peu de choses.